Al-Da’awah al-Islamiyya

Autres appellations : Al-Dawa
Hezb al-Daawa al-Islamiyya

(Irak) (L ‘Appel Islamique) Mouvement chiite implanté au sud de l’Irak, créé et fortement soutenu par Téhéran, où il a son quartier-général. Il est le plus ancien mouvement islamiste chiite irakien. Il n’est pas un mouvement terroriste, mais a été l’inspiration des mouvements de résistance chiite en Irak. Il aurait été formé en 1957 par Sayyed Mohammad Baqir al-Sadr avec pour objectif la constitution d’un Etat islamique. Il a occasionnellement coopéré avec le mouvement des ► Frères Musulmans, malgré le fait que ce dernier soit d’obédience sunnite.(1)

Dès le début des années 70, il mène des attentats contre les intérêts irakiens dans le monde, souvent par actions-suicide. Son bras armé, la ► Quwat al-Shahid al-Sadr, créée en 1979, est notamment l’auteur de l’attentat à la bombe contre le consulat britannique de Bagdad en mars 1984. En 1980, Saddam Hussein a déclaré la participation à al-Da’awah passible de la peine de mort. Le mouvement prétend avoir eu 77 000 morts(2) dans ses rangs dans la lutte contre le régime irakien.

Il est l’un des mouvements fondateurs du ► Conseil Suprême de la Révolution Islamique en Irak (CSRII) en 1982. Rapidement, cependant, il se divise en deux tendances : l’un membre du CSRII, d’obédience iranienne et favorable à l’Ayatollah Khomeiny — également appelée Da ‘awah Islamique (Ruhaimi), et l’autre opposée aux tentatives iraniennes de contrôler le mouvement, basé à Londres.

Après l’intervention américaine en Irak, la Da’awah — toutes tendances confondues — a eu une attitude très pragmatique et s’est abstenue de se lancer dans un affrontement avec l’occupant. Toutefois, la perspective de voir l’avènement d’un pouvoir chiite en Irak disparaissant progressivement, le mouvement a repris une attitude militante, sans mener d’attentats terroristes.

Il a des ramifications dans le monde entier, particulièrement aux USA et en Afrique du Sud où il est très actif.

(1)Revolutionary Iran, John Hopkins University Press, Baltimore 1986
(2)Radio Free Europe/Radio Liberty (04.06.2004)