Al-Da’awah wa’l-Tabligh

Autres orthographes et appellations:
Ad-Daâwa wat-Tabligh
Addaâwa wa Tabligh
Tabligh wal-Da ‘awah

(Pays musulmans) (Prédication et Communication) Mouvement prosélyte islamique, dit « piétiste », qui a pour but de former des « prédicateurs libres » de l’islam. Fondé en Inde en 1927, ses militants sont souvent surnommés « Les Témoins de Jéhovah de l’Islam », et propagent la parole de l’islam en passant de porte à porte. De vocation strictement religieuse et apolitique, la Da ‘awah wal­Tabligh n’est pas un mouvement terroriste. Cependant, il génère des prédicateurs, comme Abdelbari al-Zamtami et Abdelaziz ben Seddiq, particulièrement connus au Maroc pour la virulence de leurs propos et est souvent détourné pour alimenter la rhétorique radicale.

On le trouve dans tous les pays islamiques, comme au Maroc où il est installé depuis 1975, avec son épicentre dans la mosquée En-Nour de Casablanca. Dans certains pays, comme l’Algérie voisine le mouvement a engendré des groupes radicaux, qui se sont organisés et se sont engagés dans la lutte armée. Il n’est toutefois pas clairement établi quelle est la relation entre le mouvement originel et les groupes armés.