Al-Sa’ïqah (Syrie)

Autres appellations :
As-Saïqa
Talai’a Harb et-Tahrir ech-Cha’abiya — Quwat al-Saïqa

Al-Sa'iqah(Syrie) (La Foudre) Mouvement palestinien pro-syrien formé par le parti Ba’as (Renaissance) syrien, le ler octobre 1968, à partir du bataillon de commandos palestinien de l’armée syrienne. La Sa’ïqa est basée à Damas. Elle est initialement dirigée par Youssouf Zuayyin, puis dès novembre 1970 par Mahmud al-Maaïta jusqu’en juin 1971, puis par ► Zouheir Mohsen (assassiné en France) , Sam al-Attari, lssam al-Qadi (secrétaire-général depuis le début des années 80).

Elle collabore activement avec le FPLP et le FPLP-CS. Elle n’est plus représentée au sein du Comité Exécutif de l’OLP.

De tendance clairement pro-syrienne, la Sa’ïqa a combattu le Fatah en 1976 et en 1983 au Liban. Dissociée du commandement de Yasser Arafat et n’a pas participé aux sommets d’Amman (1984) et d’Alger (1987/88). De nombreux combattants de la Sa’ïqa ont déserté au profit de l’OLP de Yasser Arafat en 1983. La Sa’ïqa a aussi mené des actions contre l’Egypte.

L’organisation était basée à Damas et, à son sommet, avait un effectif évalué à 1 000-1 400 membres répartis dans cinq « bataillons ». Elle utilisait des camps d’entraînement près de la ville syrienne de Tartus et avait un poste de commandement opérationnel au Liban à Ta’ anil.

Les Aigles de la Révolution Palestinienne constituent l’une de ses factions armées. Depuis le début des années 90, la Sa’ïqah est considérée comme inactive.