Al-Tawhid wa’l-Jihad

Autres appellations :
Gama’at al-Tawhid wal-Jihad-Masri (Groupe de l’Unicité et du Jihad)

(Egypte) (Unicité et Jihad) Groupe établi dans la péninsule du Sinaï, considéré par les forces de sécurité égyptiennes comme un groupe bédouin à tendance islamiste. Initialement dirigé par Khaled Mosa’id jusqu’à sa mort en 2005, il est ensuite conduit par Nasser Khamis el-Mallahi, qui sera tué par les force de sécurité égyptiennes le 9 mai 2006 près de Djebel al-Arish, l’une de ses bases au Nord Sinaï. Ses autres bases dans le Nord Sinaï sont Bi’r al-Abd, al-Hamita, Djebel al­Hilal et Ras al-Kitah.

Al-Tawhid wa'l-Jihad_Organisation de l'Al-Tawhid wal-Jihad (2006)

Le groupe est tenu pour responsable des attentats menés sur les côtes de la Mer Rouge depuis le 7 octobre 2004 avec le triple attentat de Taba (34 morts), le triple attentat de Sharm el-Sheikh (23 juillet 2005) (65 morts) et le triple attentat de Dahab (24 avril 2006) (19 morts) et le double attentat suicide contre la force d’observation multinationale du Sinaï (26 avril 2006). Le Tawhid wa’l-Djihad n’a revendiqué aucune de ces attaques.

Il est considéré comme affilié à « ► Al-Qaïda ». En mai 2006, à la suite des attentats de Dahab (Egypte) et contre la force d’observation du Sinaï, les forces de sécurité ont mené une opération de grande envergure pour éradiquer le mouvement, qui a été sérieusement affaibli, mais dont certaines cellules sont soupçonnées de subsister dans la péninsule.