Alliance Démocratique pour le Changement (ADC)

Autres appellations :
Alliance Démocratique du 23 mai pour le Changement (ADC) (Mali) Mouvement créé par ► Iyad ag-Ghali, ► Alhassan ag Fagaga, ► Ibrahim ag-Bahanga et ► Amada ag-Bibi. Elle est basée dans la région de l’Afrar des Iforas et opère sur la frontière entre le Niger et le Mali. L’ADC a signé un accord de paix avec le gouvernement malien en juin 2001. Sa branche militaire serait forte de 2 000 combattants(1). L’ADC reprend les hostilités le 23 mai 2006 par une attaque contre les garnisons de l’armée malienne de Kidal et de Menaka. Après cette attaque, des négociations avec le gouvernement débouchent sur les accords d’Alger du 4 juillet 2006. Le 11 mars 2007 à Kidal, l’ADC restitue officiellement les armes capturées lors de l’attaque du 23 mai 2006. Alliance Democratique pour le Changement (ADC)_Structure politico-Militaire - Comite Executif (2006)

[Source : Communiqué de l’ADC (22.08.2006)J

Le 11 mai 2007, des éléments de l’ADC rompent la trêve en attaquant un poste militaire à Tinzaouatine, mais le mouvement se désolidarise de cette action accusant un groupe dissident. Malgré diverses tentatives de rapprochement avec le ► Mouvement des Nigériens pour la Justice (MNJ) afin de créer un mouvement de résistance touareg qui dépasse les frontières du Mali, Bahanga n’est pas parvenu à imposer son Alliance Touareg Nord Mali pour le Changement (ATNMC).

(1)Chiffres donnés par Hassan ag-Fagaga, probablement exagérés. (Le Malien, 01.06.2006)