Brigade Internationale Islamique de Maintien de la Paix (BIIMP)

Autres appellations :
Bataillon International Islamique Brigade Internationale
Armée de Maintien de la Paix Islamique

(Russie / Tchétchénie) Groupe nationaliste islamiste radical, créé en 1998 par ► Chamil Bassaïev(1) et Ibn al-Khattab — et le conduisent ensemble jusqu’à l’élimination d’ ► Al-Khattab par les forces de sécurité russes en mars 2002. La BIIMP est alors reprise par ► Abou al-Walid, auquel succède ► Abou Hafs al-Urdani.

Sa structure apparaît fluide et fortement imbriquée avec celles du ► Bataillon Islamique de Diversion. de Martyrs « Riyad as-Salikhine » (BIDMRS) et du ► Régiment Islamique à Usages Spéciaux. Partageant la même doctrine et les mêmes objectifs, ils échangent régulièrement combattants et armes, tandis que leur coopération opérationnelle semble importante. Il emploie des mercenaires islamiques du monde entier.

Des contacts entre le BIIMP et Al-Qaïda auraient été établis dans le cadre de cette « troïka » de mouvements qui coopèrent étroitement. Al-Khattab avait rencontré Oussama Ben Laden en 1987 comme Moudjahidin dans la lutte contre les Soviétiques. Il rencontrera plus tard le Dr ► Aïman al-Zawahiri, idéologue d’Al-­Qaïda. Entre 1989 et 1994, les deux hommes se rencontrent à nouveau dans le cadre de la formation des militants tchétchènes. En 1994, Chamil Bassaïev et al­Khattab font connaissance à Khost et dans divers autres camps d’entraînement en Afghanistan.

Après la création de la BIIMP, sa plus importante opération est le raid contre le Daghestan, en août-septembre 1999, qui cause la mort de plusieurs centaines de personnes et marque le début de la deuxième guerre de Tchétchénie.

Il a participé avec les deux autres groupes à la prise d’otages du Théâtre Doubrovka de Moscou (23-26 octobre 2002), où 810 spectateurs avaient été séquestrés sous la menace d’une quarantaine de terroristes, et 129 ont perdu la vie lors de l’assaut des forces de l’ordre.

Son secteur d’opérations se situe à l’Ouest et au Sud de la Tchétchénie, entre la frontière avec le Daghestan et la vallée de l’Argoun. La BIIMP compte environ 7 camps d’entraînement, désignés par le nom de leur instructeur.

Le 28 février 2003, il a été ajouté à la liste américaine des mouvements terroristes avec le ► Régiment Islamique à Usages Spéciaux et le ► Bataillon Islamique de Diversion de Martyrs « Riyad as-Salikhine » (BIDMRS).(2)

(1)voir ► Bataillon Islamique de Diversion de Martyrs “Riyad as-Salikhine” (BIDMRS)
(2)L’Executive Order (décret présidentiel) 13224 du 23 septembre 2001, signé par le Président George W. Bush, a pour objectif le gel des avoirs d’individus et d’organisations politiques ou commerciales soupçonnées d’entretenir des liens avec le terrorisme international, dont Al-Qaïda. La liste des individus et organisations concernées est constamment remise à jour. En fait, le gouvernement russe avait demandé l’inclusion de ce mouvement tchétchène dans la liste américaine depuis plus d’un an, se heurtant à un refus américain, qui pouvait alors condamner la politique russe en Tchétchénie. Ce n’est que lors des discussions au sein du Conseil de Sécurité des Nations Unies sur une intervention américaine en Irak, que les Etats-Unis ont accepté cette inclusion.