Brigades du 13 Septembre Noir

(Liban) (Kataeb al-Talathashar min Aylul al-Aswad) Groupe terroriste issu d’une dissidence du Fatah en octobre 1993, nommé en référence à la date de l’Accord Israélo-Palestinien. Il est dirigé par Mounir al-Maqdah(1) ex-lieutenant-colonel et commandant des forces du Fatah au camp de réfugié d’Aïn al-Hiloueh. Actif dès novembre 1993, il opère depuis le territoire libanais au Nord d’Israël, notamment par des tirs de roquettes d’artillerie.

(1)Mounir al-Maqdah (alias Abou Hassan) est né en 1960 dans le camp de réfugiés d’Aïn al­Hiloueh. En 1970, il quitte l’école pour rejoindre le Front Démocratique pour la Libération de la Palestine (FDLP), avant de rejoindre le Fatah de Yasser Arafat. En 1982, il commande les unités du Fatah qui défendent le camp d’Aïn al-Hiloueh. A la fin 1982, il suit Arafat dans son exil en Tunisie. Il revient au Liban, et dirige les forces du Fatah en juillet 1991 contre l’armée libanaise, qui cherche à supprimer les îlots de résistance palestiniens. Le 14 octobre 1993, il est limogé de son commandement du Fatah et fonde les Brigades du 13 Septembre Noir.