Ansar Beït al-Maqdis (ABM)

 

ABMAnsar Beït al-Maqdis (ABM)

Autres appellations:
“Sinai Province”

Ansar Jerusalem
Jama’at Ansar Bayt al-Maqdis (JABM)
Etat Islamique – Wilayat du Sinaï
Al-Dawlah al-Islamiyah Wilayat Sina

Autre orthographe:
Ansar Bayt al-Maqdis (ABM)

(Egypte/Sinaï/Palestine) (Groupe des Partisans de la Maison du Seigneur) Groupe islamiste djihadiste de tendance salafiste, Ansar Beït al-Maqdis (ABM) est basé dans la péninsule du Sinaï et dans la Bande de Gaza.

Il est apparu en octobre 2013 au Nord-est de l’Egypte, dans un mouvement de renouveau islamiste en Egypte après la destitution du Président Mohammed Morsi. Son allégeance (bayâh) envers l’Etat Islamique en Irak et au Levant (EIIL) (ou Etat Islamique – EI) est sujette à controverse : dès le début 2014, plusieurs membres du groupe ont révélé que cette allégeance existait, mais elle a été à chaque fois démentie par la hiérarchie d’ABM. La décapitation de quatre Égyptiens accusés d’espionnage au profit d’Israël en août 2014 a fait dire aux services de sécurité égyptiens qu’ABM recevait un appui d’EI, mais aucun élément factuel ne permet de le confirmer. Le changement de dénomination du groupe pour « Etat Islamique – Wilayat du Sinaï » (« Al-Dawlah al-Islamiyah Wilayat Sina »), qui n’a pas été confirmé officiellement, mais est déjà apparu sur des « tweets » au nom du groupe tendrait à accréditer ce changement.

Il a revendiqué des attentats dans le secteur d’Ismaïlia et dans la péninsule du Sinaï. Il serait également présent dans la Bande de Gaza.

Corrélat : ► Organisations terroristes

Lien externe

en-Nahda

En-NahdaAKA:
Ennahda Movement(?)

Autres orthographes:
el-Nahda, al-Nahda
Ennahda(?)

(Tunisie) (la Renaissance) Mouvement islamique fondamentaliste. Créé en 1981 à l’occasion de la libéralisation du système du parti unique par Bourguiba sous l’appellation de Mouvement de Tendance Islamique (MTI). Il ne reçoit cependant pas le statut de parti politique. Son chef Rachid Ganouchi est emprisonné en 1987 pour ses activités extrémistes et ses liens avec le ► Hezbollah, puis, libéré, s’exile à Londres. En 1989, le MTI prend le nom d’ en-Nahda.

Les activités terroristes d’En-Nahda en Tunisie sont réduites. Toutefois, un de ses membres — Bourawi el-Waer — faisait partie du commando qui a assassiné Shah Ahmed Massoud, du ► Jamiat-i-Islami, le 9 septembre 2001.

Ansar al-Sharia (AaS)

Autre orthographe:
Ansar al-Charia

Autre appellation :
► Al-Qaïda dans la péninsule Arabique (AQPA) (?)

Autres appellations US :
Al-Qa’ida in the Arabian Peninsula
Ansar al-Shari’a (AAS)

(Yémen/Grande-Bretagne) (Partisans de la Charia) Mouvement islamiste radical égyptien basé à Londres. Il a été créé et est dirigé par ► Moustafa Kamel (alias Abou Hamza al-Masri). Il disposerait de camps d’entraînement en Grande-Bretagne, placés sous la supervision d’instructeurs britanniques.(1)

Il a approuvé l’attentat du ► Gama’ah al-Islamiyyah du 17 novembre 1997, mais en attribue les morts à l’action du gouvernement. Il approuve également l’attentat contre le pétrolier Limburg, au large du port de Doubba (Yémen) par l’ ► Armée Islamique d’Aden, avec laquelle il entretient des contacts réguliers.

Un groupe (dont cinq britanniques et un français) de l’Ansar al-Sharia a été arrêté le 23 décembre 1998 alors qu’il préparait un attentat à la bombe. A la fin janvier 1999, le gouvernement du Yémen a demandé à la Grande-Bretagne de lui livrer Abou Hamza afin qu’il soit jugé. En 15 mars 1999, Abou Hama est arrêté par les autorités britanniques en raison d’un soupçon d’activités terroristes, puis libéré.

(1)ArabicNews.com, 14.01.1999