Djihad Islamique Egyptien (DIE)

AKA:
Egyptian Islamic Jihad

Autres appellations:
el-Djihad, El-Djihad Egyptien Groupe Djihad Nouveau Djihad

(Egypte) (al-Djihad al-Islami) Mouvement terroriste sunnite issu du mouvemen des ► Frères Musulmans à la fin des années 70. Le DIE a été fondé en 1979 pat Abd El Salam Faraj. Il est dirigé par Abbud al-Zoumar, mais – tout comme le ► Gama’ah al-Islamiyyah – il considère le Cheikh Omar Abdel Rahman comme sor chef spirituel. Son acte le plus célèbre a été l’assassinat du président Anouar el-Sadate en octobre 1981, exécuté par le lieutenant Khaled al-Islambouli.

Le DIE compterait environ 3 000 activistes, dont une part importante sont des ► « afghans ». Il est principalement implanté dans les environs du Caire et en Haute-Egypte.

Il a donné naissance à une faction désignée Tala’ah al-Fatah (Avant-Garde de la Conquête) dirigée par le Dr. Aïman al-Zaouahiri. Certains de ses commandos ont opéré sous le nom d’Al-Najoun Min al-Nar (Rescapés de l’Enfer).

Ses actions se concentrent sur les personnalités occupant des fonctions importantes dans la hiérarchie politique ou militaire. En août 1993, il effectue une tentative d’assassinat contre le ministre de l’Intérieur Hassan al-Alfi puis, en novembre, contre le Premier Ministre Atef Sedky. Le DIE aurait également été impliqué dans des tentatives d’attentats contre les ambassades américaine et israélienne de Manille (Philippines) à la fin 1994.

En février 1998, le DIE s’associe au « Front Islamique Mondial pour la Djihad contre les Juifs et les Croisés » (Jabhah al-Islamiya al- Alamiyah li-Qital al-Yahud wal-Salibiyyin), l’organisation faîtière du terrorisme islamique créée par Oussama Ben Laden. Ce serait deux de ses cadres supérieurs, ► Abdullah Mohammed Fazul et ► Abdullah Ahmad Abdullah (alias Abou Mohammed al-Masri), qui auraient planifié et organisé les attentats de Nairobi et de Dar Es-Salam (août 1998) et le double attentat du 28 novembre 2002 contre un hôtel de Mombassa (Kenya) et contre un Boeing 757 de la compagnie israélienne Arkia.

Le DIE ne s’est pas associé au cessez-le-feu décidé par le Gama’a al-Islamiya en avril 1999 et précisait dans un communiqué qu’a un cessez-le-feu avec les Etats-Unis et Israël représente une retraite face à une nouvelle croisade chrétienne visant à détruire l’Islam et donner l’avantage à Israël. »