Fatah al-Intifada

Autres appellations:
Fatah — Intifada, Fath al-Intifada (Fatah — La Révolte)
Fatah — Commandement Provisoire (Fatah – CP)

(Israël/Palestine) (Victoire de la Révolte) Branche dissidente pro-syrienne du Fatah, apparue au début des années 80 et initialement connue comme « Faction Abou Moussa », elle se sépare du ► Fatah en mai 1983. Elle rassemble les déçus du Fatah et est soutenu financièrement par la Syrie durant les années 80. Le Fatah al-Intifada est dirigé par son fondateur, le colonel ► Saïd Moussa Ma’aragha (alias Abou Moussa). Son quartier-général est situé à Damas. Ses effectifs initiaux étaient estimés à 3 000-3 500 militants et sont rapidement tombés à 300-400 au début des années 90.

Le Fatah-CP n’est pas membre de l’OLP et n’a pas assisté aux Congrès Nationaux Palestiniens. Depuis la fin des années 90, son secrétaire général est Abou Khalid al-‘Umla

En 1985, le ► Fatah — Commandement Provisoire d’Abou Moussa et le FPLP-CG rejoignent le ► Front de Salut National Palestinien (FSNP). Après une tentative de rapprochement avec le Fatah au début des années 90, le mouvement marque son rejet des accords d’Oslo de 1993.

En dépit de l’évolution des mouvements palestiniens « durs », en faveur du processus de paix et qui, progressivement, se rallient à Yasser Arafat, le Fatah-CP maintien sa ligne. A la fin juillet 1999, dans une allocution à la presse, Abou Moussa a rejeté tout compromis dans sa lutte : « On ne peut diviser une patrie, c ‘est pourquoi nous devons obtenir la libération de tous les territoires palestiniens. Nous ne nous opposons pas à la libération de parties de la Palestine, où nous pourrons mettre en place un gouvernement national, à condition qu’il n’y ait pas de réconciliation ou de reconnaissance d’Israël, et que nous puissions poursuivre la lutte pour la libération totale [de la Palestine] . »

Il reste actif au Liban où il est solidement implanté auprès des camps de réfugiés. Après le départ de la Syrie, une part importante des combattants du Fatah al-Intifada rejoint les rangs de groupuscules islamistes libanais, notamment le ► Fatah al-Islam.