Force 17

Autre appellation:
Commando 17

Force 17(Israël / Palestine) (Quwat Sabatasher) Officiellement appelée Amn al-Ra’isah (Sécurité Présidentielle) la Force 17 est un groupe d’élite du ► Fatah, sorte de garde prétorienne chargé de la sécurité des personnalités du Fatah. Créé à la fin 1970, au sein du Jihaz al-Razd (service de sécurité du Fatah), dont il ne devient indépendant qu’à partir de 1973.

Son nom est dérivé de son numéro d’appel téléphonique au quartier-général de l’Organisation de la Libération de la Palestine (OLP) au Liban. Afin de lutter contre les infiltrations d’autres palestiniens opposés à Yasser Arafat, la Force 17 a admis des non-palestiniens dans ses rangs, favorisant ainsi son infiltration par les services de renseignements israéliens.

En 1982-1994, son quartier-général est situé à Hammam el-Shat, en Tunisie et elle est dirigée par Mahmoud Natour (alias Abou Tayeb). Dès 1994, son quartier-général est situé à Ramallah, en Cisjordanie. Elle est dirigée par Faisal Abou Sharch dans la Bande de Gaza et par Mahmoud Dhamrah en Cisjordanie, qui est également le chef en second de l’organisation.

La Force 17 a un statut au terme des Accords d’Oslo et est responsable de la protection des personnalités, de la sécurité et de la collecte de renseignements de sécurité au profit de l’Autorité Palestinienne. Occasionnellement, elle a été utilisée pour éliminer des adversaires du Fatah. Contrairement à d’autres organes du Fatah, comme le ► Tanzim, la Force 17 n’est pas composée de palestiniens « locaux », et manque parfois d’ancrage populaire pour s’imposer. Les membres de la Force 17 assurent la sécurité des représentations diplomatiques de l’OLP, puis de l’Autorité Palestinienne dans le monde. Elle compterait environ 3 500 membres, équipés d’armes légères et de véhicules blindés de type BRDM-2. Un lieutenant-colonel de la Force 17, Massoud Ayyad, a mis sur pied une unité de mortiers au sein de la Force.

Depuis septembre 1985, elle n’a pas eu d’activité terroriste reconnue comme telle. Ses liens — souvent dénoncés dans la presse israélienne — avec des mouvements comme le ► Hamas ou le ► Hezbollah restent hypothétiques. Durant les événements de 2005 dans la bande de Gaza, la Force 17 a affronté durement les combattants du Hamas.