France

La France abrite des mouvements terroristes autochtones de type autonomiste, dont certains se manifestent de manière sporadique, comme en Bretagne et dans le pays basque, ou de manière persistante, comme en Corse.

Dans la période récente, la France métropolitaine a fait l’objet de plusieurs vagues d’action terroristes islamistes.

Durant les années 90, la volonté de certains mouvements terroristes comme le Groupe Islamique Armé (GIA) de provoquer l’implication de la France dans le conflit algérien est le risque le plus sérieux. Dès la fin des années 90, avec le combat initié par les Etats-Unis contre ► Al-Qaïda, l’islamisme s’est développé au sein de la communauté musulmane. Il se traduit notamment par la formation de certains extrémistes dans les camps afghans, comme ► Willy Brigitte, qui sera expulsé d’Australie vers la France en octobre 2003. Un certain nombre d’islamistes rejoint la communauté islamiste en Grande-Bretagne. Des réseaux du

► Groupe Islamique Armé (GIA) opèrent en France depuis la Grande-Bretagne.

Mouvements ayant revendiqué des attentats terroristes en France :

Action Directe (AD)
Aide et Amitié
Alliance Révolutionnaire Bretonne (ARB)
Armée Révolutionnaire Bretonne (ARB)
Brigades Françaises Révolutionnaires
Cercle Adolf Hitler
Collectif d’Intervention Contre la Présence Sioniste en France
Commandos DELTA
Commandos de France
Comité de Solidarité Pour les Prisonniers Politiques Arabes (CSPPA)
Comité pour la Liquidation Ou la Destruction des Ordinateurs (CLODO)
Enbata
Fédération d’Action Nationale Européenne
Front de Libération de la Bretagne (FLB) (voir ► ARB)
Front de Libération Nationale Français (FLNF)
Front de Libération Nationale Kanak (FLNKS)
Gauche Prolétarienne
Groupe Charles Martel
Groupe Condor
Groupe d ‘Action Révolutionnaire Internationale (GARI)
Groupe Peiper (1)
Honneur et Police
Iparretarrak (IK)
Ligue des Combattant Français contre l’Occupation Juive
Mouvement National contre l’Invasion du Maghreb
Noyaux Armés Pour l’Autonomie des Peuples (NAPAP)
Ordre Nouveau et Justice
Solidarité Révolutionnaire Internationale
Justice Pieds-Noirs

Mouvements arméniens
Groupe du 9 Juin
Groupe d’Orly
Groupe Suisse
Nouvelle Opposition Arménienne
Escadron Suicide
Nouvelle Résistance Arménienne (NRA)

Mouvements nationalistes corses
A Cuncolta Indipendista
A Cuncolta Naziunalista
Accolta Naziunale Corsa (ANC)
Armata Corsa
Armée de Libération Nationale Corse (ALNC)
Brigades Révolutionnaires Corses (BRC)
Cors ica Vivo
Front Armé Révolutionnaire Corse (FARC)
Front de Libération Nationale Corse – Canal Habituel
Front de Libération Nationale Corse – Canal Historique
Front de Libération Nationale Corse – Union des Combattants
Front de Libération Nationale Corse (FLNC)
Front de Libération Nationale Corse des Anonymes
Front de Libération Nationale Corse du 22 octobre
Front de Libération Nationale Corse du 5 mai
Fronte Ribellu
Mouvement Pour l’Autodétermination (MPA) — FLNC Canal Habituel
Resistenza
Resistenza Corsa
Sampieru

Groupes d’opérations spéciales de la police espagnole actifs en France (années 80) :
Bataillon Basque Espagnol (BVE) (Batalon Vasco Español)
Groupe Antiterroriste de Libération (GAL)

Mouvements islamistes
Groupe Salafiste pour la Prédication et le Combat (GSPC)
Ansar al-Feth

(1)Du nom du colonel Joachim Peiper de la Waffen SS, rescapé de la seconde guerre mondiale et réfugié dans le Doubs. Il est décédé dans l’incendie de sa maison, peu après la révélation de son existence, en 1976.