Front des Défenseurs de l’Islam (FPI)

(Indonésie) (Front Pembela Islam) Mouvement islamique radical actif pro-Suharto apparu en août 1998 sur l’île de Java, stimulé par les difficultés économiques et sociales du pays. Il est dirigé par Al-Habib Muhammad Rizieq bin Hussein Syihab, arrêté le 16 octobre 2002 et inculpé d’incitation à la violence. On estime le nombre de ses militants à plusieurs milliers. Il attire essentiellement des jeunes qui ont ensuite une action au sein de communautés locales.

Contrairement à d’autres mouvements islamistes indonésiens, il ne cherche pas à instaurer un Etat islamique, mais lutte pour une stricte application de la Charia. Il mène ainsi des actions contre des night-clubs et autres lieux de perdition morale (mai juin2000). En 2001, le mouvement a annoncé des actions contre des intérêts occidentaux en réponse à l’intervention américaine en Afghanistan, mais ces menaces n’ont pas été mises à exécution.

Au début novembre 2002, le groupe a annoncé une suspension de ses activités, afin « de ne pas tenir l’image de l’islam » et de ne pas être associé à la vague de violence islamiste en Indonésie après l’attentat de Bali, mais ne s’est pas dissous.