Front Islamique des Combattants du Grand-Orient (IBDA-C)

Front Islamique des Combattants du Grand-Orient (IBDA-C)(Turquie) (Islami Büyük Dodu Akincdar Cephesi ou Islami Büyük Dogu Alancilar — Cephe) Mouvement islamiste radical créé en 1984, qui vise à instaurer un régime islamique en Turquie par la violence. Son chef ► Salih Izzet Erdis (alias Salih Mirzabeyoglu) a été arrêté le 29 décembre 1998 et condamné à mort le 3 avril 2001 par la justice turque.(1)

Il a été porté sur la liste des mouvements terroristes de l’Union Européenne en décembre 2003.

L’IBDA-C est un mouvement d’obédience sunnite, qui rejette les autres mouvements islamistes chiites et conteste également la légitimité de l’Etat turc. Il coopère occasionnellement avec des mouvements marxistes, comme le PKK/KADEK.

Selon sa doctrine, l’IBDA-C opère sur deux axes :

  • L’axe légal, à travers des manifestations publiques, la distribution de tracts et de publications, comme « Ak-Dogus », « Ak-Zuhur », « Akin Yolu », « Taraf », « Tahkim » et, plus récemment, « Beklenen Yeni Nizam ».
  • L’axe illégal par des actions violentes menées par de petits groupes agissant indépendamment et sans grande coordination. Ces « fronts » sont nombreux et ont souvent une existence éphémère, comme Ultra Force, Alttnordu, Lazistan, Chieti Kisas Knalart et Devrimci

Ses objectifs ont principalement été des banques, des casinos, des églises chrétiennes et des monuments dédiés à Atatürk. Il est notamment soupçonné d’avoir exécuté un attentat à la bombe contre Ahmet Taner Kislali, journaliste au journal Cumhuriyet. Il est également l’instigateur de mutineries dans la prison de Metris en décembre 1999 et en février 2000.

Il a pratiqué de nombreux attentats contre des bars et discothèques. Il a revendiqué les attentats du 15 novembre 2003 contre deux synagogues, puis les attentats contre le consulat de Grande-Bretagne et les locaux de la banque britannique HSBC du 20 novembre 2003 à Istanbul qui ont fait un total de 62 morts (avec les quatre terroristes) au nom du réseau ► Al-Qaïda. A la suite de ces attentats, deux membres du groupe — Habip Aktas et Ibrahim Kus — soupçonnés d’avoir rencontré Ben Laden en 2002 en vue de la préparation des attentats ont été arrêtés.

Corrélats : ► Guerriers de Jérusalem, ► Hezbollah, ► Tevhid-Selam

(1)Sa peine a été commuée en détention à perpétuité en raison du souci de la Turquie d’être en conformité avec les exigences de l’Union Européenne.