Groupe Islamiste Combattant Tunisien (GICT)

Autre appellation :
Groupe Combattant Tunisien (GCT)

(Tunisie) Groupe djihadiste sunnite de tendance salafiste fondé en 2000, à Jalalabad, par ► Seif Allah Ibn Al-Hussein et ► Tarek Maâroufi (qui avait été arrêté puis relâché par les autorités belges en 1995 ; arrêté à nouveau le 18 décembre 2001 par les autorités belge pour sa participation à la préparation  d’un attentat contre la base de Kleine Brogel (Limbourg) et condamné à 7 ans de prisons. Il aurait aussi participé à l’attentat du 9 septembre 2001 contre ► Ahmed Shah Massoud).