Hezb-i-Islami-Hekmatyar (Hil-Hekmatyar)

Autres appellations US :

Hezb-e-Islami

(Afghanistan) (Parti Islamique) Mouvement de résistance islamique, créé à la fin des années 70 et dirigé par ► Gulbuddin Hekmatyar. Réputé comme l’un des mouvements les plus discipliné lors de la résistance contre les Soviétiques, le Hezb-i-Islami a été l’un des plus importants récipiendaires de l’aide américaine. II n’a cependant jamais pu obtenir de succès stratégiques décisifs. Il est basé au Pakistan.

Après le départ des Soviétiques, ► Gulbuddin Hekmatyar est devenu premier-ministre, tandis que le président de la république était issu d’un parti rival, le Jamiat-i-Islami (Société Islamique). Le ler janvier 1994, le Hezb-i-Islami s’allie au ► Jumbish-i-Milli Islami Afghanistan (JiMI) du général Dostum pour tenter de renverser le président Rabbani. Les combats qui s’en suivent entre les diverses factions sont à l’origine d’une grande partie des destructions de la ville de Kaboul.

Dès 1994-95, l’Inter Services Intelligence (ISI), le service secret pakistanais, qui avait jusqu’alors soutenu le Hezb-i-Islami dans la lutte contre les Soviétiques, change sa politique et soutient le mouvement Taliban. Le Hezb-i-Islami est alors repoussé hors de Kaboul et ses milices sont désarmées.

Le Hezbi est l’un des mouvements réputés les plus fondamentalistes. Il est basé au Pakistan et opère essentiellement dans les provinces de Kunar et du Nuristan. Les restes du mouvement ne sont pas alliés aux Taliban, mais ne font pas partie de l’Alliance du Nord. Après l’intervention occidentale à la fin 2001, le mouvement se retire au Pakistan, et reste actif dans la région du Nuristan et du Kunar, à l’Est de Kaboul. Il aurait établi des bases en Azerbaïdjan.