Jama’at-e-Islami (Jel)

Autres apellations:
Jamaat-I-Islami
Jamat-e-Islami
Jamaat-i-Islami Pakistan (JIP)

Jama'at-e-Islami (Jel)(Pakistan) (Assemblée Islamique) Mouvement fondamentaliste radical Sunnite fondé le 26 août 1941 par Pir Saïd-ud-Din. Il a pour objectif la diffusion de l’islam wahhabiste et reste écarté de la vie politique, se concentrant sur son réseau de ► madrassa pour son travail de prosélytisme.

En ce qui concerne le Jammu & Cachemire (J&C), le JeI prône son annexion au Pakistan et l’établissement d’un Etat islamique. On le dit étroitement lié à l’Inter-Service Intelligence (/S/).Après avoir été déclaré illégal en 1988, et privé de subventions, il crée son propre fond fiduciaire, le Falah-e-Aam, qui finance ses madrassas, ainsi que sa logistique de combat. Une partie de la conduite du mouvement tend à se désolidariser des actions terroristes. Le 23 octobre 1997, 50 chefs du JeI au Sud Cachemire ont publiquement dénoncé l’usage du terrorisme.

Nommé émir (Amir-e-Jamaat) en octobre 1997 du Jel, (alors qu’il était en prison) Ghulam Mohammed Butt devait déclarer lors d’une conférence de presse, le 14 novembre 1998, ne pas soutenir les actions terroristes et que les membres du JeI également membres du ► Hezb ul-Moujahidin (HuM) ne pouvaient plus faire partie des deux organisations à la fois. Il est dirigé par l’émir ► Qazi Hussain Ahmad, qui en a fait un parti politique à part entière, avec une représentation parlementaire.

Le JeI est organisé de manière régionale, avec des émirs régionaux, élus pour la période d’une législature (trois ans).