Katibat Okba Ibn Nafaâ

Emirat KairouanAutres appellations :
Katibat Uqbah Ibn Nafi

(Tunisie) (Phalange d’Okba Ibn Nafaâ) Phalange islamiste sunnite radicale de tendance salafiste, qui pourrait être l’une des composantes d’ ► Ansar al-Sharia en Tunisie. Dans la presse occidentale, elle est fréquemment considérée comme une branche de la ► Base du Djihad dans le Maghreb Islamique (BDMI) (également appelée Al-Qaïda au Maghreb Islamique – AQMI) en Tunisie.

Katibat Okba Ibn NafaaLe groupe serait apparu en 2011 déjà (on rapporte notamment que cette phalange aurait été formée dans la région de Benghazi – en Libye – en avril 2011, mais rien ne démontre qu’il s’agit du même groupe), mais a acquis sa triste notoriété lors d’une action contre les forces de police tunisiennes en décembre 2012 et a perpétré plusieurs attentats contre les forces de sécurité tunisiennes depuis.  Il serait composé d’algériens, tunisiens, mauritaniens et nigériens. Le 25 septembre 2014, ce groupe a annoncé son allégeance à l’Etat Islamique (EI). Il opérerait des camps d’entrainement à la frontière algéro-tunisienne, dans le secteur du Djebel al-Chaambi, au nord-ouest de Kasserine, qui est sa zone de repli et utiliserait cette zone difficile d’accès pour organiser un trafic d’armes entre l’Algérie et la Tunisie.

Le groupe tire son nom d’Okba Ibn Nafaâ (622-683), général arabe sous la dynastie des Omeyyades, qui a participé à la conquête du Maghreb. C’est notamment lui qui aurait fondé la ville de Kairouan, lieu de pèlerinage célèbre en Tunisie.