Laos

Plusieurs mouvements de résistance sont actifs au Laos. II s’agit essentiellement de groupes issus de la tribu Hmong, soutenus depuis 1961 par la Central Intelligence Agency (CIA) américaine lors de la guerre du Vietnam et restés actifs depuis, contre le gouvernement communiste laotien. La répression du gouvernement laotien contre l’ethnie Hmong a provoqué l’exil de quelque 300 000 de ses membres. Toutefois une résistance s’est maintenue avec 2 000-12 000 combattants au coeur du Laos, sans réel contact avec l’extérieur. L’un des plus importants groupes Hmong s’est rendu aux autorités laotiennes en juin 2005.