Ligue Islamique pour la Dawa et le Djihad (LIDD)

Autres appellations : Da’awa wal Djihad

(Algérie) (al-Esbat al-Islamiyya fil Da’wa wal Djihad) Mouvement terroriste créé le 7 février 1997 par Ali Benhadjar(1) à partir de la katibat « el-Wafa » dissidente du ► Groupe Islamique Armé (GIA), puis dirigée par Moustafa Kertali(2). La LIDD n’a vécu que huit mois, avant d’adopter une trêve (10 octobre 1999) et finalement de déposer les armes le 14 janvier 2000, en application de la loi de Concorde Civile. Elle ne regroupait plus alors qu’une centaine de combattants dans les secteurs de Médéa et d’Aïn Defla.

(1)Ali Benhadjar a été candidat du ► Front Islamique du Salut (FIS) aux élections de 1991. Il adhère au ► Groupe Islamique Armé (GIA) avant de former la LIDD. Après avoir bénéficié de la loi sur la Concorde Civile, Ali Benhadjar a cessé le combat et vit à Médéa
(2)Ex-directeur de l’agence SNTV, et ex maire (du FIS) de la ville de Larbaa.