Mali

Le nord du Mali, partie d’une ceinture qui s’étend de la Mauritanie à l’Egypte, accueille de nombreux mouvements de guérilla à vocation tribale. Ces mouvements sont largement issus de la sécheresse du début des années 80, qui a poussé les éleveurs de bétail à se déplacer vers le Sud en endommageant, voire occupant, les terres des populations sédentaires, affectées elles aussi par le manque d’eau.

Au cœur de ces changements profonds, le peuple touareg combat pour ses droits et, dès juin 1990, éclatent des troubles au Mali. En janvier 1991, la signature des accords de Tamanrasset, qui prévoient une large autonomie des Touaregs et des programmes de développement. Mais le peuple touareg est très divers et le principal mouvement signataire des accords, le Mouvement Populaire de Libération de l’Azawad (MPLA), éclate peu après.

Le 11 avril 1992, trois fronts regroupés au sein du Mouvement des Fronts Unifiés de l’Azawad (MFUA) signent un accord de paix avec le gouvernement malien.

Alors que les tribus touarègues se regroupent dans les montagnes, les populations sédentaires s’organisent en milices d’autodéfense et créent le ► Mouvement Patriotique Malien Ganda Koy (MPMGK), qui s’affronte avec les groupes touaregs. Le 11 janvier 1995 est signé un accord de paix entre le MPMGK et le ► Front Populaire de Libération de l’Azawad (FPLA), auquel se joindra plus tard ► Armée Révolutionnaire de Libération l’Azawad (ARLA).

Mais les rivalités entre mouvements touaregs restent importantes et nécessitent un nouvel accord de paix, qui est signé le 27 mars 1996 à Tombouctou, entre les organisations touareg du nord du Mali : le ► Mouvement Populaire de l’Azawad (MPA), le Front Islamique Arabe de l’Azawad (FIAA), l’ ► Armée Révolutionnaire  de Libération de l’Azawad (ARLA), le ► Front Populaire de Libération de l’Azawad (FPLA) et le Mouvement Patriotique Ganda Koy (MPGK).

Principaux mouvements touaregs

Mouvements noirs

► Mouvement Patriotique Malien Ganda Koy (MPMGK), mouvement apparu en 1994, puis après une accalmie est réapparu à la mi-2007.