Maroc

Comme de nombreux pays islamiques, le Maroc fait l’objet d’une activité islamiste importante en partie stimulée par l’opposition islamiste en Algérie voisine, en partie par l’orientation moderniste du gouvernement et par l’importance croissante de l’Occident dans cette partie du monde. Le 16 mai 2003, le Maroc a connu l’un de ses pires attentats terroristes : un attentat multiple à la bombe en cinq points de la ville de Casablanca (le restaurant « Casa Espafia », le Consulat Général de Belgique et le restaurant « Positano », l’hôtel « Safir », le Cercle de l’Alliance Israélite et un cimetière juif). Attribué au mouvement Salafiya al-Djihadia, l’attentat causera 43 morts. Des ramifications du groupe terroriste seront mises à jour en France où quatre personnes seront interpellées entre 2004 et 2005.