Mouvement Révolutionnaire Tupac Amaru (MRTA)

Mouvement Revolutionnaire Tupac Amaru (MRTA)(Pérou) (Movimiento Revolucionario Tupac Amaru) Mouvement révolutionnaire de tendance marxiste-léniniste créé en 1983. Il tire son nom, comme les Tupamaros uruguayens, de Tupac Amaru, chef de la révolte indienne contre les Espagnols en 1780. Sa principale zone opérationnelle se trouve autour de Lima, et dans les Départements de Junin et San Martin. Il est dirigé par Filomeno Cerrón Cardoso (alias Camarade Joel).

Le 17 décembre 1996, à Lima, un commando de 14 hommes s’empare de l’Ambassade du Japon et de 400 invités de l’ambassadeur. Durant la phase de négociations menée par le président Fujimori, où notamment une médiation de Fidel Castro est sollicitée par le président péruvien, une opération d’intervention est préparée en secret. Un tunnel d’environ 200 m est creusé jusque sous l’ambassade. Le président lui-même dirigera l’intervention, le 22 avril 1997, qui sera un succès, en dépit de la mort d’un otage.

Le MRTA entretenait des contacts avec l’ Armée de Libération Nationale (ELN) bolivienne et le Front Farabundo Marti de Libération Nationale (FMLN) et était en lutte contre le Sentier Lumineux, pour le contrôle de la vallée de la Huallaga.

Ses principales sources de financement étaient l’extorsion, la protection des narcotrafiquants, l’enlèvement, et les vols.

En octobre 2001, le Département d’Etat américain biffe le MRTA de la liste des Organisations Terroristes Etrangères.