Parti Démocratique du Kurdistan Iranien (PDKI)

Parti Democratique du Kurdistan Iranien (PDKI)(Iran) (Hîzbî Dêmokiratî Kurdistanî Êran) Mouvement indépendantiste kurde opposé au régime de Téhéran et soutenu par l’Irak. Son secrétaire-général est Moustafa Hedjri. Créé juste après la seconde guerre mondiale, comme faction de l’Association pour la Résurrection du Kurdistan. Il est pratiquement éliminé par l’armée irakienne lors de la tentative d’insurrection kurde de 1965-66.

Il est remis sur pied en 1973 par Abdoul Rahman Ghassemlou, qui en devient le secrétaire-général. Basé à Koy Sanjak au Nord de l’Irak, le PDKI comprend quelque 600 combattants et mène ses opérations contre l’Iran. Il est réputé comme l’un des mouvements kurdes les mieux organisés.

Il a fait l’objet d’attentats meurtriers en Europe, commandités par les services secrets iraniens, et exécutés par le ► Parti des Travailleurs Kurdes (PKK).

  • En juillet 1989, Abdoul Rahman Ghassemlou et son représentant en Europe, Abdullah Ghaderi sont assassinés à Vienne
  • Le 17 septembre 1992, le nouveau secrétaire-général, le Dr Sadegh Sharafkandi, Fateh Aduli (représentant pour l’Europe), Hamayon Ardalan (représentant en Allemagne) et Mahomet Borduko (membre du Comité Central) sont assassinés à Berlin.