Phalanges du Hezbollah

Phalanges du Hezbollah

Autres appellations:
Kataeb Hezbollah

Autres appellations US:
Kata’ib Hizballah (KH)

Hizballah Brigades
Hizballah Brigades in Iraq
Hizballah Brigades-Iraq
Hizballah Brigades-Iraq of the Islamic Resistance in Iraq
Islamic Resistance in Iraq
Kata’ib Hezbollah
Kata’ib Hizballah Fi al-Iraq
Katibat Abu Fathel al-A’abas
Katibat Zayd Ebin Ali
Katibut Karbalah

Khata’ib Hezbollah
Khata’ib Hizballah
Khattab Hezballa

Internet:
Kata’ib Hezbollah

(Irak)Groupe de résistance islamique créé peu après l’intervention américaine en Irak. Sa forte activité au sud du pays et l’aspect de son insigne — très similaire à celui du Hezbollah libanais — laisse supposer une influence chiite. Sa vocation n’est cependant pas islamiste, mais celle d’un mouvement de résistance dirigé exclusivement contre l’occupation étrangère du pays.

Les Kataeb Hezbollah ont commencé leur activité le 23 octobre 2003 à Bagdad sous le nom de Brigade Abdoul Fadel Al-Abbas. Cette première phalange a été suivie de la création de la Brigade Karbala, toutes deux actives dans la région de Bagdad, puis de la Brigade Zaïd Bin Ali, active dans le secteur de Bassorah, au sud du pays qui ont finalement été regroupées sous le nom de Phalanges du Hezbollah.

Malgré leur homonymie, les Phalanges du Hezbollah ne semblent pas avoir de lien avec le Hezbollah libanais. Les liens avec l’Iran ne sont pas clairs, mais sont vraisemblables, car de nombreux résistants chiites ont été formés en Iran durant le régime de Saddam Hussein. Organisation de résistance, les Kataeb s’interdisent toute attaque contre des Irakiens. Leurs méthodes d’action comprennent depuis 2006 l’usage de roquettes non-guidées :

  • Attaques rapides avec des missiles isolés de jour et de nuit ;
  • Attaques destructives avec des salves massives de jusqu’à 50 roquettes simultanées ;
  • Attaques destructives avec des salves échelonnées de jusqu’à 30 roquettes.

A la fin 2007, les Kataeb Hezbollah ont commencé le déploiement d’une roquette conçue par elles et désignée « Ashtar », qui a été engagée contre diverses bases américaines au début 2008.

Certaines brigades ont créé des unités (saraya) spécialisées dans les attaques au fusil de précision et au missile portable antiaérien (voir ► armes).

Corrélat : ► Organisations terroristes