Rahawein Resistance Army (RRA)

(Somalie) Mouvement rebelle opérant au centre de la Somalie composé essentiellement de membres du clan Rahawein. Créée en 1995, la RRA combat l’ ► Itihaad al-Islamiyyah (IAI) d’► Hussein Mohammed Farrah Aïdid en Somalie. Elle est soutenue par l’Ethiopie, qui cherche à éviter la montée en puissance de certaines factions somaliennes, qu’elle juge dangereuses pour sa sécurité nationale. Ainsi, l’Ethiopie aurait formé et équipé 2 000 combattants de la RRA en 1998-99. La RRA aurait quelque 4 000 combattants et environ 40 véhicules de combat légers.

Dès 1999, la RRA établit une administration autonome dans les régions de Bay et Bakool au sud et au centre de la Somalie. En 2002, des dissensions apparaissent au sein de l’organisation entre le chef du mouvement, ► Hassan Mohamed Nur « Shatigadud », et ses deux seconds, Sheikh Adan Madobe et Mohammed Ibrahim Habsade, sur la gestion des zones autonomes. Cela conduit à des combats virulents en juillet et décembre 2002. Baidoa, fief de la RRA, change trois fois de mains durant cette période. Finalement, la RRA se divise en deux factions :

  • Rahanwein Resistance Army (RRA/SRRC) dirigée par Hassan Mohamed Nur « Shatigadud » et affiliée au Somali Reconciliation and Restoration Council (SRRC), une coalition militaro-ethnique soutenue par l’Ethiopie et opposée au gouvernement de Mogadiscio du President Abdiqassem Salad Hassan.
  • Rahanwein Resistance Army (RRA/SNSC) dirigée par Mohamed Ibrahim Habsade et affiliée au Somali National Salvation Council (SNSC).

Le avril 2002, le chef de la RRA/SRRC est proclamé président de l’Etat de Somalie du Sud-Ouest, avec Baidoa comme capitale. Le 3 octobre 2002, Shatigadud perd la maîtrise de Baidoa au profit de Sheikh Adan Madobe. Depuis le 23 septembre 2003, les deux hommes sont réconciliés et partagent le pouvoir. Les diverses milices qui composent la RRA se sont unifiées au sein de leurs factions respectives et l’éventualité d’une réunification des deux factions est évoquée. La conséquence de ces réunifications est une diminution des postes de contrôle dans la région sud de la Somalie et plus grande stabilité des prix des biens de première nécessité. Elle est alliée au Somali Democratic Movement (SDM) issu du même clan.

Dès 2004, la RRA est associée au Gouvernement Fédéral de Transition (GFT).