Rajah Solaiman Islamic Movement (RSIM)

Autres appellatons :
Rajah Solaiman Movement(1)
Balik Islam (Retour de l’Islam)

(Philippines) Mouvement islamiste radical compos é de chrétiens convertis à l’Islam et professant l’intégration des Philippines dans un Mouvement Islamique Pan-Asiatique. Créé en 2000, le Rajah Solaïman Movement (RSM) devient le RSIM en 2004, dirigé par Hilarion del Rosario Santos III (alias Ahmad Islam Santos), qui est également spécialiste en explosifs (arrêté le 25 octobre 2005 à Zamboanga, sur l’île de Mindanao). Il est basé dans l’île de Luçon et avait un camp d’entraînement dans le secteur de Pangasinan.

 

Zones d'opérations du RSIM (2003)
Zones d’opérations du RSIM (2003)

Le RSIM est impliqué dans plusieurs attentats et tentatives d’attentats à la bombe aux Philippines, dont celui mené dans un autobus le 14 février 2005 à Manille(2). Le RSIM est réputé avoir des liens étroits avec le groupe ► Abou Sayyaf et le ► Jemaah Islamiyah. Son artificier et second de Hilarion del Rosario, Pio de Vera (alias Ismael de Vera) a été arrêté le 15 décembre 2005. Le pourvoyeur des composants de bombes, Mohammed Guiman, impliqué dans plusieurs attentats à la bombe ainsi qu’à l’enlèvement de 21 touristes en avril 2000 sur l’île de Sipadan.

Le RSIM est associé au mouvement Balik Islam (Retour de l’Islam) — dont certains prétendent qu’il est un autre nom du RSIM — qui entretient également un réseau de ► madrassas (écoles coraniques) dans l’île de Mindanao. Il serait financé par des structures privées saoudiennes et jordaniennes.

(1)Jusqu’en 2005
(2)Bilan : 6 morts et une centaine de blessés.