Réseaux Qazali et Sheibani

(Irak) Réseaux terroristes dont l’existence a été révélée en 2005 par les Etats-Unis, qui les accusent d’être organisés et alimentés par les unités iraniennes ► Al-Qods. Ces réseaux sont implantés et actifs dans les provinces irakiennes de Diyala et de Karbala. Le réseau Sheibani serait dirigé par Abou Moustafa al-Sheibani et comprendrait plusieurs groupes chiites et des combattants du Hezbollah.

Notamment, des réseaux approvisionneraient la résistance irakienne en armes et en munitions, parmi lesquelles les armes antichars improvisées (Explosively Formed Projectiles — EFP).(1) L’implication officielle de l’Iran dans ces réseaux reste cependant spéculative à ce stade.

(1)Michael Wane, “Inside Iran’s Secret War for Iraq”, Time, 21.08.2005.