Rwanda

Depuis la « reconquête » du pouvoir par le Front Patriotique Rwandais (FPR) dirigé par Paul Kagame, il n’y a plus de groupe armé à proprement parler, qui opère sur le territoire rwandais. L’opposition armée (essentiellement composée de membres de l’ethnie Hutu) se situe à l’extérieur du pays, dans l’Est de la RDC.

La principale force d’opposition armée est constituée par les ► Forces Démocratiques pour la Libération du Rwanda (FDLR), issues de l’ex-Armée pour la Libération du Rwanda (ALIR), aujourd’hui dissoute. Le FDLR est constitué d’un noyau issu des ex-Forces Armées Rwandaises (FAR) de l’ancien pouvoir hutu, et comprennent également quelques ex-interahamwe(1) (ou génocidaires).

(1)Le terme interahamwe désigne avant tout un type d’individu. Les interahamwe ne constituent pas un groupe structuré (même si le génocide auquel ils ont contribué aurait, selon plusieurs témoignages, été organisé).