Sipah-i-Sahaba Pakistan (SSP)

Sipah-i-Sahaba Pakistan (SSP)(Pakistan) Groupe islamique sunnite soutenu par l’Arabie Saoudite. Issu de l’Anjuman Sipah-i-Sahaba Pakistan apparu en 1964, il est créé formellement en septembre 1985 au Pendjab pakistanais, qui restera son fief, par le religieux déobandi pakistanais Maulana Haq Nawaz Jhangvi avec l’objectif d’instaurer un régime islamiste sunnite au Pakistan.

Sa création — et son importance — sont alimentées par la montée du militantisme chiite au Pakistan dès la fin des années 70, en partie en raison de la situation en Iran et aussi avec la création de mouvements extrémistes chiites au Pakistan, comme le ► Tehrik-e-Jafria-e-Pakistan (TJP) en 1983.

Le SSP concentre ses activités contre les mouvements chiites rivaux. Le 23 février 1990, Maulana Jhangvi est assassiné par des extrémistes chiites et remplacé à la tête du mouvement par Maulana Azam Tariq. Les violences entre factions se multiplient. En 1996, jugeant le SSP trop éloigné des objectifs initiaux fixés par Jhangvi, trois membres décident de former le ► Lashkar-e-Jhangvi (LeJ), qui devient son bras armé.

En octobre 2001, dès le début de l’intervention des forces américaines en Afghanistan, le SSP organise des manifestations de soutien aux Taliban et Maulana Tariq est arrêté par les autorités pakistanaises.

Le SSP est l’un des cinq mouvements extrémistes interdits par le président Pervez Moucharraf le 12 janvier 2002. Il change alors de nom et devient le Millat-e­Islamia Pakistan (MIP), qui sera interdit à son tour le 20 novembre 2003.

Sipah-i-Sahaba Pakistan (SSP)_Principaux centres du SSP au Pakistan (2004)

[Source : Center for Defense Information, 09.07.2004]