Street gangs

(Bandes de rues) Les street gangs sont un phénomène qui s’est développé dans les grands centres urbains des Etats-Unis avant de gagner progressivement l’Amérique latine, puis l’Europe. Les premières bandes de rue ont été constituées par des noirs américains à la fin des années 20 à Los Angeles (Californie) entre Central Avenue et Vernon Avenue. Les gangs se sont développés durant les décennies suivantes, souvent autour d’activités de petite criminalité plus ou moins organisée. Ce n’est qu’au début des années 60 que ces groupes reçoivent la désignation de « gangs » par la police de Los Angeles. Aux Etats-Unis, en 1960, 58 villes mentionnent l’activité de gangs. En 1992, ce sont 769 villes, qui rapportent des activités de gangs de rues. Dès le milieu des années 60, avec le développement du mouvement des droits civiques et les mouvements d’extrême-gauche, que les gangs se structurent et prennent un caractère socio-ethnique. Le chef de la section des Black Panthers de Los Angeles, Bunchy Carter, est issu du gang des Renegade Sauson.

Dès le début des années 80 aux Etats-Unis, les bandes de rue se développent autour des communautés ethniques, particulièrement en Californie. C’est ainsi qu’outre les groupes noirs, se développent des bandes latino-américaines, dont l’influence s’étend rapidement à tous les Etats-Unis.

Plus grave, ces bandes étendent leurs réseaux vers leurs pays d’origine, essentiellement en Amérique Centrale, où elles constituent depuis la fion des années 90 l’une des principales menaces pour la sécurité.

  • Belize: environ 100 membres dans 2 groupes;
  • Costa Rica : environ 2 700 membres dans 6 groupes ou cliques. Les principaux groupes sont : Los Chapulines
  • El Salvador: env. 11 000 membres de gangs dans 320 groupes/cliques. Les principaux groupes sont : Mao Mao, Familia Unida, Màquina
  • Guatemala: env. 14 000 dans 434 groupes/cliques. Les principaux groupes sont : Mara Salvatrucha (MS-13), M-18, Los Cholos, Los Nicas, Los Batos Locos
  • Honduras: env. 36 000 dans 112 groupes/cliques. Les principaux groupes sont : Mara Salvatrucha (MS-13), M-18, La Mao Mao, Los Batos locos, Los Rockeros
  • Nicaragua: env. 4 500 dans 268 groupes/cliques). Les principaux groupes sont : Mara Salvatrucha (MS-13), M-18, Gerber Boys, Los Charly
  • Panama : environ 1 400 membres dans 94 groupes/cliques.