terrorisme de droit commun

Le terrorisme de droit commun est l’usage de la terreur pour satisfaire des objectifs exclusivement criminels. Ces objectifs sont le plus souvent de nature rationnelle et visent à promouvoir une activité criminelle lucrative. Dans cette catégorie, tombent le terrorisme de la ► Mafia en Italie, le ► narcoterrorisme en Amérique du Sud ou le terrorisme dans certaines régions des ► Philippines. La dérive de certains mouvements terroristes comme l’ ► Irish Republican Army (IRA) ou les mouvements corses pourrait être concernée par cette catégorie.

Un cas particulier est donné par ► UNABOMBer aux USA, dont les méthodes (bombes) s’apparentent au terrorisme, mais dont les motivations sont celles d’un criminel en série.

Le terrorisme de droit commun ne s’intègre pas dans un processus révolutionnaire. Bien souvent, son credo « idéologique » est conservateur. Il cherche à faire pression sur l’Etat afin de garantir sa liberté d’action face au pouvoir politique. Son soutien populaire peut être relativement important au niveau local. Il en est ainsi du soutien accordé aux narcoterroristes, qui, de facto, assurent une certaine prospérité à une région donnée.