terrorisme de guérilla

Le terrorisme de guérilla s’inscrit dans un processus révolutionnaire ou dans une guerre de libération en cours, et qui bénéficie d’un large soutien populaire. En général, dans les conflits non-communistes et/ou non-révolutionnaires, le terrorisme n’est qu’une forme de coup de main qui a pour objectif de détruire et de tuer. Il s’agit, par exemple, de certaines actions de la Résistance contre l’occupant nazi durant la seconde guerre mondiale, l’Irgoun israélien, le terrorisme tamoul ou la résistance afghane. Dans la structure du processus révolutionnaire communiste le terrorisme n’est pas seulement un moyen de destruction, mais aussi – et souvent, surtout – un moyen de propagande. Cette propagande armée s’adresse d’une part à l’adversaire, et d’autre part à la population « amie », afin de stigmatiser les succès du mouvement.