terrorisme d’Etat

Type de terrorisme. Expression d’origine marxiste-léniniste désignant la politique des Etats totalitaires (d’extrême-droite) qui appuient leur pouvoir sur l’omniprésence d’une police secrète. Par extension, elle désigne toutes les formes de répression d’un Etat. Aujourd’hui, l’expression est souvent utilisée abusivement comme synonyme de ► terrorisme parrainé par un Etat (en anglais : state sponsored terrorism).

Sur un plan strictement sémantique, il faut différencier le terrorisme « traditionnel » qui cherche avant tout à défier l’état et à provoquer l’appareil législatif, alors que le terrorisme d’Etat résulte d’une application excessive de la loi. Ainsi, si certaines méthodes sont souvent semblables, la finalité de ces types de terrorisme est fondamentalement différente. Ainsi, le terrorisme d’Etat se combat différemment que les autres types de terrorismes.

Initialement, cette expression concernait la stratégie antisubversive de certains pays d’Amérique latine, notamment l’usage des ► escadrons de la mort organisés et mis en oeuvre par certaines forces de sécurité (Salvador, Argentine, Brésil), ou le

► Groupe Antiterroriste de Libération (GAL) espagnol, etc. utilisés dans la lutte antiterroriste. La stratégie des escadrons de la mort pourrait être résumée par « terroriser les terroristes ».