Thaïlande

La Thaïlande est le théâtre de mouvements insurrectionnels depuis la fin des années 60. Après le développement de la violence séparatiste islamiste au Sud du pays, a été constitué, le 31 août 1989, le Front Uni pour l’Indépendance du Pattani ou Bersatu (Unité)(1), qui est une organisation faîtière rassemblant plusieurs factions issues du ► Patani United Liberation Organisation (PULO) (Organisation Unie de Libération du Pattani):

La plupart des dirigeants du Bersatu a été arrêté, toutefois, en janvier 2004, il déclenche une action spectaculaire en brûlant 18 écoles et donne le départ à une nouvelle poussée de violence dans la région.

Les principaux responsables de cette montée de violence sont :

L’une des caractéristiques du terrorisme thaïlandais est l’usage de ► bombes : petits engin improvisés de 5 à 10 kg (bombes en plomberie, colis et lettres piégés) ainsi que des motocyclettes piégées.

(1)Il est également appelé Payong Organization, Ber Satu ou Conseil Consultatif de Peuple Malais de Pattani (Majelis Permesyuaratan Rakyat Melayu Patani) (MPRMP)
(2)Le Jemaah Salafi a été créé à la fin des années 90, puis dirigé par ► Muahmmad Haji Jaeming. Son rôle semble rester très marginal dans le conflit du Sud de la Thaïlande.
(3)Ce groupe pourrait — selon certaines informations — être identique au Gerakan Mujahidin Islam Pattani (GMIP). ► Wae Ka Raeh serait un ex-combattant moudjahiddin de la lutte contre les Soviétiques en Afghanistan.